Les Dégingandés

 

Camille et Antoine se rencontrent en 2016 lors d’un stage de clown avec Eric Blouet.
Très vite ils s’installent dans les bois pour jouer ensemble et ne plus faire que ça.

Ils s’amusent et expérimentent au fil du quotidien avec leurs outils de clown et de musique.

Petit à petit leur spectacle Dégingandé voit le jour, puis, en mars 2019 ils créent la compagnie
« Les Dégingandés » afin de jouer et vibrer encore plus, plus loin, plus longtemps et avec plus de monde…

Nos outils :

Le clown : Notre langage commun, ouverture vers la sensibilité et l’authenticité nécessaire à la création d’un spectacle.

La musique : Un liant qui nous permet d’être ensemble et d’oser ‘le beau‘.

Les mots : Nous jouons à laisser venir dans nos bouches et nous nous délectons de leurs sonorités.

Le corps : Incongrue, pour laisser peu de place à l’a priori.

 

BIO

Elle joue avec sa voix depuis qu’elle a des cordes vocales.

Elle commence le théâtre très jeune puis se forme au sein de différentes compagnies notamment «La fabrique des petites utopies », ou « La Simandre » à Grenoble.

Elle se forme à la Grainerie et à l’école de cirque du Lido à Toulouse.

En 2014, elle obtient son master 2 en arts du spectacle et s’envole faire du cirque dans la rue en Amérique du sud :

D’abord avec la compagnie « Lez Artchimistes » puis avec la compagnie « Wild Lines » et le projet Trazos sueltos.
En 2015, elle suit la formation professionnelle « vers un acteur pluriel » au théâtre du Ring à Toulouse.

Et comme dans une bonne recette, le clown fait le liant et vient donner du sens à tous les ingrédients stockés jusqu’alors dans un coin de son corps et de son cœur.

 

Aujourd’hui Dégingandé est à Camille ce que la poire est au poirier.

Depuis l’enfance Antoine Cagnazzo nourri son esprit de rythmes et de musiques.

Né dans une famille de musiciens, il joue, souffle le moindre tube, percute toutes sortes de tables, frotte diverses matières.

De 2005 à 2008 il les met au service de plusieurs formations tel que le
« Jazz Art Trio » et d’innombrable Jam.

Il se réapproprie les sons de son corps et réapprend l’art de la percussion corporelle aux côtés de son amie Lior Shoov.

A partir de 2008 il joue dans les rues résonnantes du monde, en commencent par Cusco au Pérou où par hasard il chausse pour la première fois le nez rouge.

En 2012 il apprend les règles de jeu du Clown de Vincent Rouche avec la « Compagnie du moment ».

Les rencontres sont venus compléter son autodidactisme expérimenté en rue, en forêt, en coiffeur, en file d’attente, en marché, en solitaire, en public …

 

Aujourd’hui Dégingandé est à Antoine ce que l’épine est à l’épicéa